Soutien aux personnels du GANIL en grève !

Le GANIL est le Grand Accélérateur National d’ions lourds, un des très grands équipements scientifiques et grandes infrastructures (TGIR), situé à Caen. Il est piloté par le CNRS et le CEA.

Depuis des années, le nombre de personnels techniques a fortement baissé, alors qu’a été mis en exploitation en 2019 l’installation SPIRAL2, doté d’un accélérateur linéaire qui fournit les faisceaux les plus intenses au monde, tout en continuant d’exploiter les équipements existants.

Les personnels (CNRS et CEA) ont fait grève 4 jours (2, 3, 9 et 17 juin) pour demander 30 postes de personnels techniques permanents pour que le GANIL puisse fonctionner correctement. Des négociations ont été ouvertes, le CNRS n’octroie pour l’instant que deux postes et attend le retour d’un audit. Les syndicats (CGT et CFDT) du GANIL n’acceptent pas et demandent un plan pluriannuel d’embauches.

Informé d’un appel à la grève le 9 juillet, FO ESR soutient les personnels du GANIL et leurs syndicats dans leur grève pour faire aboutir leurs revendications.

FO ESR demande au CNRS et au CEA, mais aussi au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, de répondre aux revendications, de répondre aux demandes d’embauches de personnels, pour que le GANIL puisse continuer à être une référence mondiale en matière de physique nucléaire.

Montreuil, le 9 juillet 2021