FO ESR sera présent pour le dépôt des 22 000 pétitions demandant la démission de la ministre Vidal !

En quelques semaines une pétition demandant la démission de la ministre de l’ESRI, Frédérique Vidal, a recueilli plus de 22 000 signatures dans l’enseignement supérieur et la recherche.

Le succès de cette pétition traduit bien la défiance totale envers une ministre qui entend traiter les universitaires de manière policière, la colère contre toutes les attaques qu’elle a perpétrées contre l’ESR, le mépris pour son inaction face à la crise étudiante.

Pour FO ESR ce qu’il faut c’est l’arrêt des attaques gouvernementales contre l’enseignement supérieur et la recherche, contre les personnels et contre les étudiants :

  • Retrait des propos de Vidal, Blanquer, Darmanin sur l’ « islamogauchisme » qui, pour reprendre les termes d’un communiqué officiel du CNRS, « ne correspond à aucune réalité scientifique » ; la ministre doit en outre renoncer à l’enquête de police de la pensée universitaire qu’elle a annoncée ; les libertés académiques, garantes de la progression des connaissances, doivent être intégralement respectées ;
  • Réouverture des universités maintenant : tous les cours doivent pouvoir se faire en présence de tous les étudiants, les diplômes et les qualifications doivent être maintenus ; les moyens nécessaires, en postes, locaux, dotations doivent être débloqués ; la vie des étudiants ne doit pas dépendre d’organisations caritatives, des aides exceptionnelles à la hauteur des besoins réels doivent être accordées immédiatement ;
  • Abrogation de la LPR, abrogation de la loi de TFP, fin de l’hégémonie de la « recherche sur projets » et de la contractualisation ; rétablissement de la qualification statutaire nationale par les sections du CNU pour les enseignants-chercheurs ; création des postes statutaires d’enseignants, chercheurs, BIATSS nécessaires et abondement des dotations récurrentes nécessaires pour faire de la recherche.

Pour toutes ces raisons, FO ESR est aux côtés des 22 000 pétitionnaires et sera présent le jeudi 25 mars à 12H lors du rassemblement qui aura lieu à proximité de Matignon pour la remise des pétitions au premier ministre.

Montreuil, le 22 mars 2021